Actus ASA-ARCHIPEL

1 avril 2012
Dans l’esprit du départ arrêté

T.M. France-Antilles Guadeloupe 12.03.2012.

Hier, sur la route nationale vers la Rose/Goyave, s’est déroulé le 33e Run Trophy. Les 44 concurrents ont offert du spectacle malgré la pluie.

Du feu jaune au rouge, sans passer par le vert. Très vite, Jean-Claude Carlosse-Vriens comprend qu’il a fait un faux départ. Il s’arrête. La finale de la catégorie Street Run A, hier sur la route nationale au niveau de la Rose/Goyave, a failli se terminer avant même de commencer.

LE BEAU GESTE DE POUVIN

Mais Jean-Michel Pouvin stoppe également son véhicule. « L’esprit du Run Trophy est de battre l’adversaire. Sur tapis vert, ce n’est pas aussi bien » , estime le pilote du bolide n°48. Le geste suscite le respect de tous. Pilotes, public et organisateurs l’applaudissent. Son adversaire admire la décision. « Ça m’a surpris de le voir faire. C’est un beau geste » , raconte Carlosse-Vriens. Le résultat restera inchangé. C’est bien Pouvin qui s’impose de sept dixièmes.

Une victoire qui suit celle de Marie-Christine Metainville, qui s’impose en Street Run B devant plusieurs milliers de personnes. Elle est la première femme à remporter une finale depuis au moins deux ans. Et pense monter de catégorie le 13 mai pour la 34e édition du Run Trophy (lire ci-contre).

Le vainqueur de la course reine, celle des Super Gas, revient (encore) à Moïse Venter. Qui pour une fois a dû faire face à de sérieux concurrents. « Je commençais à m’ennuyer. Là, le Run Trophy va avoir un sens. Je vais aller chercher les neuf secondes aux 400 mètres » , promet celui qui a fait 11« 161 en finale hier. Prochaine étape pour les 44 participants dans deux mois, sur la même route.

 
Galerie photo RunTrophy
Galerie video RunTrophy