Actus ASA-ARCHIPEL

11 juin 2012
Fabien met le grappin

H.T France-Antilles Guadeloupe 14.05.2012

MANO A MANO. Fabien Grapin (à gauche) a pris le meilleur sur Moïse Venter, qui domine la discipline depuis des lustres. (H.T.) Depuis plus de quinze run, Moïse Venter régna…it sur la discipline. Hier, à Goyave, il a été battu par Fabien Grapin dans un final chaud bouillant.
C’est la dernière course du jour, l’épreuve reine du street gaz entre Moïse Venter qui règne depuis des années sur la catégorie, et Fabien Grapin qui, à chaque fois, grappille du temps. Les deux hommes sont au départ, les yeux fixés sur les lampes qui annoncent le départ. Et lorsque Fabien Grapin s’élance en direction de la ligne d’arrivée, Moïse Venter reste scotché sur la ligne de départ. « Je n’étais pas prêt, déclare Venter. Je n’ai pas eu le temps de mettre ma voiture en démarrage et il ne veut pas reprendre le départ. Peut-être qu’il a peur ? Je lui ai proposé de revenir, mais il ne veut pas. Je suis devant lui, et pour moi, ce n’est pas une défaite. Il a peur de la Golf et je suis déçu de n’avoir pas pu défendre mes chances. » Fabien Grapin revient, communiant sa victoire avec ses supporters, très nombreux. Il fait le show tandis que la température monte aux abords de la piste. « Les deux pilotes étaient prêts, relativise un organisateur. Quand on est sur la ligne de départ, c’est que l’on est prêt à partir. Moïse est peut-être plus fort, mais aujourd’hui (hier), il a perdu. Sans doute à cause d’un départ raté. Ce sera chaud la prochaine fois. » Fabien Grapin ne remontera pas en voiture comme le lui propose son adversaire, frustré de perdre un titre qu’il remportait systématiquement depuis des lustres. Sauf pour aller saluer la foule qui l’encense. Les discussions entre les deux camps n’y changeront rien, les deux cadors ont d’ores et déjà rendez-vous lors du prochain run, le 8 juillet, à Baillif.ALIANE BETRAND A BIEN FAIT DE VENIR
Dans la catégorie A, où Jean-Michel Pouvin s’illustre régulièrement, on a assisté à une finale inédite. Pouvin étant contraint à l’abandon malgré un départ en tête. L’autre demi-finale voit la qualification d’Aliane Bertrand qui s’imposera à la faveur d’un excellent départ contre Yves Hecq. « C’est ma première première participation et je gagne, retiens Aliane Bertrand. Je suis très content, même si j’ai eu quelques petits soucis le matin. C’était bien mais le run, ce n’est pas trop mon truc. Mes amis m’ont poussé à venir, je reviendrai peut-être, mais ce ne sera pas systématique. » Pour son retour à la compétition après plus de 18 mois d’absence, Marie-Christine Vaïtilingon s’est montrée très véloce au volant de sa BMW série 1 de série : « J’ai été éloignée de la piste à cause du travail, et là, je suis dispo. J’ai eu des courses très serrées, mais je suis sortie vainqueur à chaque fois. J’ai eu des couilles (rires) j’en ai acheté pour un kilo avant l’épreuve et à bord de ma voiture de tous les jours, je signe une belle victoire. J’espère être là, la prochaine fois. »

 
Galerie photo RunTrophy
Galerie video RunTrophy