Actus ASA-ARCHIPEL

15 novembre 2012
Roby Nagapin sacré champion

Valentin SAVONET France-Antilles Guadeloupe 12.11.2012

En roue libre en raison de l’absence de Moïse Venter et Fabien Grapin, Roby Nagapin a remporté la 4e et dernière manche du Run Trophy disputée hier à La Rose/Goyave. Le pilote remporte le championnat 2012 et succède ainsi à Moïse Venter au palmarès du run auto.

En tête du classement général avec 844 points avant les essais de cette 4e manche, Roby Nagapin pouvait déjà savourer. Pour une raison inconnue, ses deux poursuivants, Moïse Venter (840 points) et Fabien Grapin (820 points), venaient en effet de décliner l’invitation pour participer à cette ultime course de la saison.

« Je suis satisfait de ma prestation même si mes concurrents directs n’étaient pas là, confiait le vainqueur du Run Trophy 2012. C’est dommage, car avec Moïse et Fabien, ça aurait fait une belle finale. »

PROBLÈME DE BOÎTE DE VITESSE

Placé sur la voie royale en raison de ces deux absences, Roby Nagapin s’adjugeait le meilleur temps des essais matinaux en 10« 479 parmi les 50 pilotes inscrits. Lancé à plus de 220 km/h en vitesse de pointe sur la ligne droite de 400 mètres de La Rose/Goyave, le pilote a fait ronfler le moteur en dépit d’une météo peu clémente. « Avec mon quatre roues motrices (V6 de 700 chevaux, NDLR), les conditions météorologiques ne m’ont pas trop posé de problèmes, relevait-il. J’ai eu l’attribution des points, mais j’ai préféré ne pas faire la dernière course des éliminatoires car j’avais un problème de boîte de vitesse. »

Visiblement aux petits soins d’une Nissan GT-R d’une tonne 800, le staff Nagapin a déjà les yeux rivés vers la saison 2013 du Run Trophy.

« MA VOITURE EST LOURDE »

« Je serai là l’année prochaine et je vais essayer d’apporter encore des améliorations, ajoutait-il. Pour grapiller des centièmes, il faut toujours chercher sur la périphérie car ma voiture est lourde et les autres font la moitié de son poids. »

Aux côtés de son mécanicien Didier Dulac, vainqueur de la catégorie Super Street, Roby Nagapin estime aujourd’hui « toujours avoir une marge de progression » . Des ambitions qui conduiront le pilote à remettre son titre en jeu dès la 37e édition du run auto programmée courant 2013.

 
Galerie photo RunTrophy
Galerie video RunTrophy