Actus ASA-ARCHIPEL

27 mai 2013
Franck Muniz, pilote automobile professionnel

Propos recueillis par Tom MOLLARET France-Antilles Guadeloupe 20.04.2013

Franck Muniz, pilote automobile professionnel : « Amener mon expérience » L’Américain d’origine portoricaine, Franck Muniz, vient pour la première fois se confronter aux pilotes guadeloupéens ce dimanche lors du Run trophy. Sur sa Toyota Supra de 1 275 cv, qu’il conduit depuis 2 ans, il vient faire le show et partager son expérience.

Vous êtes très peu connu ici, pouvez-vous présenter votre parcours ?

Run Trophy, ce dimanche, dès 9 heures à La Rose / Goyave. J’ai 39 ans, j’ai commencé à travailler sur mes propres voitures à partir de 16 ans. Je suis tombé amoureux du sport automobile. Je m’occupais de mes machines nuit et jour. Puis j’ai débuté sur une 280 ZX Turbo avant de me lancer comme professionnel. C’était il y a vingt ans.

Sur quelles courses vous alignez-vous d’habitude ?

En général, je dispute des 1/8e de mile (200 mètres) et des 1/4 de mile (400 mètres), un peu partout aux États-Unis ou dans la Caraïbe. Je cours aussi sur la piste de Moroso, à Miami, qui organise des courses tous les week-end.

Quel est votre record ?

Avec la voiture que je vais avoir ce dimanche, c’est 5,7 secondes pour 1/8e de mile. Sur 1/4 de mile, c’est 8,5 secondes soit environ 160 miles/heure (257 km/heure).

Pourquoi êtes-vous venu en Guadeloupe ?

Je suis venu pour apporter du spectacle, pour montrer aux gens sur quoi on travaille. J’ai envie de partager mon expérience et ma connaissance de ce sport. C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres compétiteurs et pourquoi pas les inviter sur de prochaines épreuves sur différentes îles ou à Miami.

Connaissez-vous les pilotes guadeloupéens ?

Pas vraiment. Je ne les ai jamais affrontés. C’est la première fois que je viens pour une compétition ici, je ne sais pas comment ils courent. Mais j’ai vraiment hâte de les voir et de vivre cette expérience.

Vous dites voyager dans toute la Caraïbe. Pourquoi et que pensez-vous du niveau ?

Je me déplace depuis dix ans. Le niveau a vraiment augmenté. Ce type de courses devient un sport très important. C’est pour ça que j’aime bien venir échanger et partager avec les autres concurrents. C’est aussi ça que j’ai envie d’amener à la Guadeloupe, ce désir de partager et d’aller dans les autres îles comme Antigua, Saint-Kitts et Nevis ou Curaçao. »

 
Galerie photo RunTrophy
Galerie video RunTrophy