La Course


1/ Qu’est-ce qu’une Épreuve d’Accélération ?

Une course d’accélération consiste essentiellement en une épreuve d’accélération sur une distance spécifique, départ arrêté, entre deux véhicules. La norme acceptée pour cette distance est soit un quart de mile (402,33 m), soit un huitième de mile (201,16 m).

Le départ de ces compétitions est donné au moyen d’un dispositif électronique communément appelé « Arbre de Noël ».Chaque véhicule concurrent actionne un chronomètre en quittant la ligne de départ et l’arrête en atteignant la ligne d’arrivée. Le temps mesuré entre le départ et l’arrivée constitue l’E.T. du véhicule (Elapsed Time, c’est-à-dire Temps Écoulé) ; il sert à mesurer la performance et aussi, souvent, à déterminer les handicaps pendant la compétition.


Le principal objectif d’un pilote est d’être vainqueur au classement général de la catégorie de compétition dans laquelle est classée sa voiture. Une série d’éliminatoires opposant deux voitures, en une sorte de tournoi, a lieu. A chaque course, le perdant est éliminé tandis que le gagnant progresse au fil des étapes successives de la compétition.
Cette série de courses se poursuit jusqu’à ce qu’il reste un seul pilote, qui est alors déclaré le gagnant de la catégorie.

2/ Les index de temps pour chaque catégories « Street Run, Super Street, Super Gaz» sont les suivants :

Catégories 200 M 400 M
SUPER GAZ Index 6’30 Index 9′90
SUPER STREET Index 6’95 Index 10′90
STREET RUN pool A Index 7’50 Index 12′00
STREET RUN pool B Index 8’10 Index 13′00
STREET RUN pool C Index 8’60 Index 13′50
STREET RUN Pool D Index 8’90 Index 14′00
STREET RUN pool E Index 9’20 Index 14′40
STREET RUN pool F Index 9’40 Index 14′70
STREET RUN pool G Index 9’80 Index 15′30
STREET RUN pool H Index 10’20 Index 15′90

Avec ce système, pratiquement n’importe quelle paire de véhicules peut s’affronter dans une course de dragsters équitable. Si les deux véhicules mettent exactement le même Temps Écoulé prédéterminé à couvrir le quart de mile, la victoire ira au pilote ayant réagi le plus vite au signal de départ. Cette réaction au signal de départ est appelée Temps de Réaction.

Les deux voies sont chronométrées indépendamment l’une de l’autre, et le chronomètre ne se déclenche pas avant que le véhicule ne démarre effectivement. De ce fait, un véhicule pourra parfois sembler avoir un avantage mathématique en temps écoulés comparés et, en fait, perdre la course. Cela valorise l’importance des réflexes sur la ligne dans les courses de dragsters.

3/ Le dispositif de départ

Le départ est la clé de sa singularité, parce que toutes les courses se déroulent avec départ arrêté. Le système de départ moderne actuel, communément appelé Arbre de noël, conçu pour fournir à chaque concurrent le départ le plus équitable possible, est le produit d’un développement continu. Il comporte un système vertical de feux proposant à chaque pilote un compte à rebours visuel. La plupart des pilotes essaient de passer à l’action entre l’extinction du dernier feu jaune et l’allumage du feu vert. La technique de mise en place et de départ est une des plus vitales que puisse développer un pilote de courses de dragsters à Index, la majorité des courses étant gagnée ou perdue sur la ligne de départ. Une observation attentive et une pratique assidue sont récompensées.

4/ Les termes du Dragster

Le Burn-out : Chauffe des pneus : permet de mettre à température les pneus en faisant patiner les roues sur l’eau et en finissant sur le sec.

Le Starter ( directeur de course)
: Le Chef de piste : c’est le patron sur la ligne de départ toutes les voitures sont sur ces ordres et doivent lui obéir c’est lui qui lance les voitures pour le Burn-out et qui donne le départ, il peut même disqualifier une auto pour non-respect de ces directives.

L’Arbre de noël
: c’est le système qui permet de placer les véhicules et de donner le départ.

Le Rouge
: Le feu rouge : la voiture allumant sa lampe rouge est déclaré perdante car cela signifie qu’elle a volée le départ.

Le Pré-stage
et le Stage : ce sont les 2 petites lumières tout en haut de l’arbre de noël. Elles correspondent à 2 cellules positionnées sur la ligne de départ. La voiture en avançant vers la ligne, va allumer la première lampe : le pré-stage, puis elle avance encore un peu pour allumer le stage, et là elle doit stopper et attendre le feu vert.

 
Galerie photo RunTrophy
Galerie video RunTrophy